voir plus...

Rudy Gobert : « Il y avait plus d'émotion »

Rudy Gobert a été plus touché par son deuxième titre de meilleur défenseur de l'année, car celui-ci a été obtenu en présence de sa mère.

Joint par téléphone à Los Angeles quelques minutes après avoir remporté son deuxième titre de meilleur défenseur de l'année en NBA, Rudy Gobert était satisfait de terminer la meilleure saison de sa carrière avec une nouvelle récompense entre les mains.

« Que représente ce deuxième trophée de meilleur défenseur de l'année par rapport au premier l'an passé ?
Là, c'est marquer l'histoire. C'est quelque chose qui est super. Quand j'ai commencé le basket à Saint-Quentin (Aisne), je ne connaissais rien au jeu, ni les joueurs, j'étais juste là pour m'amuser. Si vous m'aviez demandé à l'époque si je gagnerais deux titres de meilleur défenseur de la NBA... Je n'avais pas ça derrière la tête. Mais c'est grâce au travail, aux gens autour de moi qui m'ont aidé à persévérer et à progresser que je suis là aujourd'hui.

«C'est toujours quelque chose qui est assez unique et j'espère le revivre»

Au niveau des émotions, c'était la même chose qu'il y a un an quand vous avez entendu votre nom ?
C'était un peu différent parce que ma mère était présente cette année. Donc il y avait plus d'émotion ! J'avais prévu la petite phrase en français pour elle à la fin. Monter sur le podium pour recevoir un trophée, c'est toujours quelque chose qui est assez unique et j'espère le revivre.

Vous allez pouvoir chambrer Mark Eaton, l'ancien joueur d'Utah dont vous êtes assez proche, qui a été élu meilleur défenseur deux fois mais pas consécutivement.
(Rires.) Je vais éviter de le chambrer tout de suite (Mark Eaton fait 2,24 m et dépassait les 130 kg quand il était joueur). Je vais attendre d'en gagner deux ou trois de plus pour pouvoir le faire. »

publié le 25 juin 2019 à 06h39 mis à jour le 25 juin 2019 à 10h25
commentaires (11) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
JCGBX le 25 juin 2019 à 07h22

sacré deux années de suite à un poste aussi difficile et exigeant, bravo Mr Gobert !!!

répondre
19
2
voir tous les commentaires... (11)
voir tout chrono, basket
1 / 10