voir plus...

Bleues : Viviane Asseyi titulaire, Gaëtane Thiney sur le banc contre le Brésil

Viviane Asseyi lundi lors de la victoire contre le Nigeria (1-0). (Stéphane Mantey/L'Équipe)

Décevante en phase de groupes, Gaëtane Thiney sort de l'équipe de départ qui affronte le Brésil ce dimanche au Havre, en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Elle est remplacée par Viviane Asseyi.

Lundi soir, après la victoire face au Nigeria (1-0) dans le troisième match de la phase de poules, Corinne Diacre s'était montrée plutôt positive concernant la prestation de Gaëtane Thiney. La coach française avait toutefois admis que les performances de la capitaine du Paris FC n'avaient pas été à la hauteur de ses espérances contre la Corée du Sud (4-0) puis face à la Norvège (2-1).

Pour le huitième de finale contre le Brésil dimanche soir au Havre, Corinne Diacre a donc choisi de se passer de la Parisienne et de la remplacer par Viviane Asseyi. Face au Nigeria, l'attaquante de Bordeaux avait livré un bon match notamment sur le plan défensif où elle n'avait pas ménagé ses efforts. Son entente avec Amel Majri avait également été très intéressante puisque Asseyi avait bien compensé les montées de la Lyonnaise.

Le onze de départ de l'équipe de France
Bouhaddi - Torrent, Mbock, Renard, Majri - Bussaglia, Henry (cap.) - Diani, Le Sommer, Asseyi - Gauvin

La titularisation de la native de Rouen devrait donner la possibilité à Diacre de recentrer Eugénie Le Sommer qui, sous le coup d'une suspension pour le prochain match en cas de carton jaune, pourra un peu moins défendre.

Comment Diacre a su relancer Asseyi

Asseyi fait partie des joueuses relancées par Diacre. Elle n'a manqué qu'un seul rassemblement de l'équipe de France. C'était en novembre à Nice... face au Brésil (3-1). « Corinne Diacre lui a dit clairement qu'elle n'était pas au niveau, nous confiait récemment Sidonie, sa maman. Elle lui a dit qu'elle savait ce qu'elle valait et qu'elle devait travailler. Bordeaux était alors septième. La sélectionneuse lui a dit qu'elle était internationale et qu'elle devait faire quelque chose pour son équipe. » Dans la foulée, Asseyi avait inscrit un doublé sur le terrain de Rodez (4-1) pour montrer à la patronne des Bleues qu'elle avait bien compris le message.

Mercredi, on lui avait fait remarquer qu'elle était la régionale de l'étape. Asseyi avait répondu, émue : « Cela fait vraiment plaisir. Pour moi c'est un rêve de jouer une Coupe du monde. Là, je suis en Normandie, je sais que je vais jouer un huitième de finale c'est encore mieux. » Elle ne savait sans doute pas encore que Corinne Diacre allait la titulariser, mais sur le coup, elle avait une bonne intuition.

publié le 23 juin 2019 à 19h52 mis à jour le 23 juin 2019 à 20h21
commentaires (49) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
matt_fcgb le 23 juin 2019 à 19h58

Super content pour Viviane, on est pas prêt de voir un girondin titulaire en équipe de France, mais une girondine oui ! Allez les bleues !

répondre
12
2
voir tous les commentaires... (49)
voir tout chrono, football
1 / 10