voir plus...

Sarah Bouhaddi (Bleues) : « On ne s'attarde pas sur leur discours »

La gardienne de l'équipe de France, Sarah Bouhaddi, ne veut pas se focaliser sur le discours très assuré des Américaines, avant le quart de finale de Coupe du monde vendredi (21 heures).

«?Est-ce un avantage de rester à Clairefontaine jusqu'à vendredi ?

L'avantage c'est qu'on est chez nous, on a les installations sur place. On va pouvoir travailler tranquillement sans journaliste, sans supporter, être vraiment concentrées sur nous-mêmes, dans notre bulle.

Le discours des Américaines est parfois emprunt d'arrogance. Est-ce que cela peut-être une source de motivation supplémentaire ?

Je pense qu'elles sont éduquées comme ça dès toutes petites. Quand elles font un "sport co", elles sont "formatées" pour parler comme ça, pour avoir une attitude comme ça. On les connaît, on ne s'attarde pas sur leur discours. Ce qui sera important c'est le jour J.

Ce quart de finale était attendu depuis très longtemps...

C'est le quart de finale que vous attendiez, dont vous avez parlé énormément avant la Coupe du monde. Vous devez être contents. Pour nous ça reste un match de Coupe du monde, le match contre le Brésil (2-1 après prolongation, dimanche, en huitièmes de finale) était aussi dur que celui qu'on va disputer vendredi. On va se préparer au maximum.

Que pensez-vous de la star américaine Alex Morgan ?

Je l'ai connue à Lyon, où elle est restée six mois. C'est une joueuse très professionnelle, que j'apprécie. Elle donne le maximum pour le collectif, elle a énormément de qualités, elle court très vite. Mais il ne va pas falloir trop s'attarder sur sa personnalité à elle, collectivement, on a déjà du boulot à faire. On doit se concentrer sur notre équipe.

Quel regard portez-vous sur vos propres prestations depuis le début de la Coupe du monde ?

Je n'ai pas changé ma façon de jouer. Je suis sur la même ligne directive que depuis le début de saison, j'essaye d'être efficace, de répondre présente, d'aider au maximum l'équipe. J'ai eu des scénarios différents depuis le début de la Coupe du monde, des styles de jeu différents. Mon objectif premier, c'est d'être efficace.

Comment se prépare-t-on avec l'énorme chaleur prévue cette semaine ?

Cela va être un point important. Les filles qui n'étaient pas titulaires contre le Brésil se sont entraînées hier (lundi) et nous ont dit que l'entraînement n'était pas facile. Le jour du match je pense qu'on est capables d'oublier la chaleur, de donner le maximum. C'est à nous aussi de bien temporiser le jeu, de ne pas tout jouer à fond, d'avoir des temps de jeu calme pour récupérer et bien être en place.

Que pensez-vous des prestations des Américaines jusqu'ici ?

C'est les Américaines. Elles ont fait de très bons matches depuis le début de la compétition, elles ne sont pas numéro 1 mondiales par hasard, elles ont un jeu très poussé vers l'avant et se projettent très vite. On a regardé le match hier, on a vu une équipe espagnole qui s'est battue, qui est restée bien en place, qui les a mises en difficulté. Je pense que le staff va bien analyser les choses et mettre en place une tactique pour les mettre en difficulté.

Est-ce que l'équipe de France est dans la position de l'outsider pour vendredi ?

On est à domicile. On est attendues à chaque match, on a envie de bien faire. Les Américaines sont n°1 mondiales, elles sont plus favorites que nous mais le jour du match, il n'y aura pas de n°1 ou n°4. »

publié le 25 juin 2019 à 14h30 mis à jour le 25 juin 2019 à 14h56
commentaires (50) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
jyrbr le 25 juin 2019 à 14h48

Bravo Madame! Allez les Bleues!

répondre
33
3
voir tous les commentaires... (50)
voir tout chrono, football
1 / 10