voir plus...

La Rochelle : le président Vincent Merling n'a « pas compris l'interprétation » de Xavier Garbajosa

Vincent Merling, le président du Stade Rochelais. (A.Reau/L'Équipe)

Le président du Stade Rochelais a répondu à son désormais ex-entraîneur, qui regrettait une stratégie de jeu « frileuse » contre Toulouse en demi-finale samedi dernier (6-20).

Sur le départ de La Rochelle, en route pour Montpellier, Xavier Garbajosa s'était lâché lundi dans les colonnes de Midi Olympique quand avait été abordée la demi-finale perdue contre Toulouse (6-20) : « Nous avons été frileux. Être froid, c'est un suicide. Ce message, je n'ai certainement pas su le faire passer, en interne. Au lieu de ça, nous avons rendu des ballons faciles à Kolbe. Je le répète, c'était un suicide. »

Une drôle de façon de dire au revoir, à laquelle a répondu le président du Stade Rochelais, Vincent Merling, mercredi en conférence de presse : « Je n'ai pas très bien compris cette interprétation. Je pense que le club a comme valeur la solidarité, on était tous heureux d'aller en demie et malheureux de perdre... Dans ces moments, dans la victoire comme dans les défaites, la solidarité doit être forte. C'est une grande déception pour moi d'interpréter la défaite contre Toulouse de cette manière. Je ne suis pas forcément d'accord avec tout ça. Selon moi, on a manqué de carburant dans les 20 dernières minutes. »

Interrogé sur le sujet, Jono Gibbes a botté en touche, préférant se « concentrer sur la saison prochaine » et enchaînant donc avec la présentation de son nouveau staff.

publié le 12 juin 2019 à 12h31 mis à jour le 12 juin 2019 à 12h33
commentaires (10) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
ZEBRE19 le 12 juin 2019 à 12h52

Garba se met personnellement en cause, où est le pb?

répondre
12
1
voir tous les commentaires... (10)
voir tout chrono, rugby
1 / 10