voir plus...

's-Hertogenbosch : Adrian Mannarino s'offre David Goffin et file en demi-finales

Adrian Mannarino retrouve des couleurs sur le gazon de 's-Hertogenbosch. (J. Prévost/L'Équipe)

Belle performance pour Adrian Mannarino qui s'est qualifié vendredi pour les demi-finales à 's-Hertogenbosch en battant David Goffin (4-6, 7-5, 6-3).

Adrian Mannarino n'avait jamais battu David Goffin dans leur quatre confrontations précédentes. Mais c'était à chaque fois sur dur. Pour une première sur gazon, un peu plus son jardin qu'ailleurs, le Français a fini par user le Belge alors qu'il avait très mal commencé la partie, rapidement mené 4-0. Entre ces deux manieurs de balle d'un style contreur, il ne fallait évidemment pas s'attendre à un match typique sur herbe. Mais peut-être pas au point d'assister à sept jeux de service perdus sur les douze premiers joués (il y aura au final vingt-cinq balles de break à jouer).

D'abord décousue jusqu'à la moitié du deuxième set, sauvée par un passing incroyable en revers croisé du Belge sur la balle de premier set sur une montée parfaite du Français, la partie a progressivement pris du volume avec des échanges acharnés entre les deux hommes, avec un Goffin usant du revers slicé et un Mannarino trouvant des angles improbables. Deux fois breaké dans le deuxième set, d'entrée et à 3-3, le Français a refait son retard à chaque fois dans la foulée. Encore malmené à 5-5 sur son service, il a sauvé une balle de break sur un rallye coupe-patte où le Belge est parti à la faute en coup droit. Au jeu suivant, Mannarino a profité d'une double-faute (4 en tout pour le Belge qui n'aura servi que 44% de premières balles) et d'une attaque de revers croisée pour se procurer deux balles de set, qu'il a conclu à la deuxième en mettant la pression en montant au filet.

Dans le troisième set, harassant à force de courses dans tous les sens, le Belge a été le premier à craquer à 4-3 en cédant une nouvelle fois son service sur une faute en coup droit. Servant pour le match, Mannarino a profité de trois cadeaux de son adversaire, prouvant qu'on pouvait gagner sur gazon même en perdant cinq fois sa mise en jeu. Pour sa première demi-finale de la saison, il affrontera Borna Coric (14e mondial), qui a sauvé une balle de match en quart de finale face à Garin après 2h30 de combat. Lui aussi sera émoussé.

publié le 14 juin 2019 à 17h43 mis à jour le 14 juin 2019 à 17h56
commentaires (17) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
rdonbar le 14 juin 2019 à 17h55

alors là, je dis : bravo!

répondre
36
0
voir tous les commentaires... (17)
voir tout chrono, tennis
1 / 10