voir plus...

Ashleigh Barty, lauréate de Roland-Garros : «Les étoiles étaient alignées»

C'est une Ashleigh Barty pleine d'émotion qui s'est présentée en conférence de presse samedi. Sacrée pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem à Roland-Garros contre Marketa Vondrousova, l'Australienne peinait à croire en son succès.

« Pouvez-vous décrire ce que vous ressentez ?
Ce n'est pas juste le résultat de ces deux dernières semaines. C'est le résultat du travail entrepris lors des deux ou trois dernières années avec toute mon équipe. Je suis entourée par un groupe de personnes extraordinaires. Pour tout dire, je suis sans mots... C'est incroyable, j'ai fait tout ce qu'il fallait pour en arriver là, mais c'est... incroyable.

Et tout ça sur une surface qui n'est pas celle que vous préférez.
C'est incroyable, c'est sûr. Mais chaque fois que je suis en mesure de développer le tennis qui est le mien, je sais que je peux faire de grands matches. Les étoiles étaient alignées et j'ai pu jouer le meilleur tennis au meilleur moment. Je n'avais jamais rêvé de me retrouver ici, assise à côté de ce trophée. Bien sûr que nous avons tous des rêves quand nous sommes enfants, mais ça... c'est incroyable. Mais j'avais déjà joué assez bien l'an dernier sur terre battue.

Pensez-vous que vous auriez pu remporter Roland-Garros si vous n'aviez pas mis de côté le tennis en 2014 au profit du cricket ?
Absolument pas. Je ne pense même pas que je jouerais encore au tennis si je n'avais pas arrêté un moment. Je n'avais jamais dit que je ne rejouerai jamais, mais j'avais besoin d'une pause. Besoin de mener une vie normale, car le tennis c'est tout sauf mener une vie normale. J'avais besoin de grandir, en tant que personne. C'était un processus normal que de revenir vers le tennis. Le tennis sera toujours important dans ma vie. Et puis la compétition me manquait. Les face-à-face me manquaient, les émotions nées des victoires comme des défaites. C'est unique et vous ne pouvez le vivre qu'en disputant des matches, quand vous vous mettez en première ligne et que vous prenez des risques, que vous devenez vulnérable et que vous faites des choses dont personne ne vous pensait capable. »

publié le 8 juin 2019 à 20h42 mis à jour le 8 juin 2019 à 23h29
commentaires (27) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Lucien-Baduffe le 08 juin 2019 à 21h58

Un petit gabarit avec une belle main. Un jeu dans le style de celui d'Halep, en un peu plus varié, plus créatif. Elle fait une championne très potable, je trouve.

répondre
11
6
voir tous les commentaires... (27)
voir tout chrono, tennis
1 / 10